Paolo Rizzatto

Architecte

Milano / Italie

Site Internet
Paolo Rizzatto est né en 1941 à Milan, où il est diplômé du lycée Liceo Ginnasio Giuseppe Parini et obtient un diplôme d'architecture à l'École polytechnique en 1965, en suivant les cours de Franco Albini. Dans la capitale lombarde, il ouvre son propre studio Via Fiori Oscuri avec Antonio Monestiroli et Adriano di Leo. Dès ses premiers projets, Rizzatto montre qu'il appartient à ce cercle de concepteurs qui interprètent l'architecture comme un engagement civil, une expression concrète de l'esprit de leur temps, répondant à des problèmes réels et quotidiens. Dans la monographie écrite par Riccardo Salvi Paolo Rizzato. Esercizi di metodo (Franco Angeli Edizioni, 2017), Rizzato lui-même déclare : "J'applique au projet de design les mêmes règles que celles qui régissent le projet d'architecture ; le point de vue, les mesures, le champ d'action et donc les paramètres limites changent, mais la méthode est la même. Ma formation et ma pratique d'architecte m'amènent à utiliser en permanence le concept de "composition", qui est à la base de ma manière de concevoir : la conception d'un objet, comme celle d'un bâtiment, est avant tout un fait de composition. Comme en architecture, différentes composantes entrent en jeu dans le design : historique, typologique, fonctionnelle, d'usage, formelle, technique, économique et commerciale. Ces composantes peuvent avoir des échelles et des poids différents, des points de vue différents. Les relations entre les différentes composantes sont complexes en termes de qualité et infinies en termes de nombre. La recherche en design est une tentative continue de clarifier chaque partie individuelle. On recherche l'harmonie des parties entre elles et des parties avec le tout".

L'œuvre de Rizzatto est variée et couvre toutes les échelles du design. Dans le domaine du design et des accessoires d'ameublement, il a conçu au fil des ans pour Alias, Arteluce, Artemide, Cassina, Danese Milano, De Padova, Driade, Fiam, Flos, Ghidini 1961, Guzzini, Knoll, Kartell, Lensvelt, Luceplan, Molteni, Montina, Nemo, Philips, Poltrona Frau, Rotaliana, Segis, Serralunga, Simes, Thonet, Veneta Cucine et bien d'autres encore. Les étapes importantes de son parcours, notamment dans le domaine de la technologie de l'éclairage, sont représentées en 1973 par sa première lampe (modèle 265) produite par Arteluce, l'entreprise fondée en février 1939 par Gino Sarfatti et Maurizio Tempestini, et en 1978 lorsqu'il fonde avec Riccardo Sarfatti et Sandra Severi la société LucePlan, une multinationale spécialisée dans la technologie de l'éclairage qui, depuis 2010, fait partie du groupe hollandais Philips. C'est grâce à l'une de ses lampes, la lampe D7, conçue pour LucePlan avec Sandro Corbertaldo, qu'il a remporté le premier des cinq prix Compasso d'Oro en 1981. Ses œuvres, considérées comme des créations emblématiques qui ont grandement influencé le travail d'autres designers et architectes, font partie des collections permanentes de nombreux musées et fondations, dont la Triennale de Milan, le Museum of Modern Art de New York, le Victoria and Albert Museum de Londres, le Museum of Science and Technology de Milan et le Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Sa production dans le domaine de l'urbanisme et de l'architecture est également intense, tant au niveau national qu'international, et comprend plusieurs concours tels que ceux pour le quartier des Halles à Paris et le concours international de design pour la zone de Darsena à Milan, conçu avec Edoardo Guazzoni (avec qui il partagera le studio de 1989 à 2000), Sandro Rossi et Jean-François Bodin, dont la réalisation s'achève en avril 2015 avec l'inauguration de la zone, d'environ 100 000 m², pour coïncider avec l'ouverture de l'EXPO. Rizzatto conçoit également le showroom LucePlan à Milan et, au fil des ans, il a participé à la mise en place d'expositions et de salons tels que : Around Photography with Gabriele Basilico à Milan, Exercises in Style à New York et Tokyo et Schweizer designer und... à Zurich. Il a notamment participé à la 6e édition de la Triennale Design Museum en 2013 où il a construit une scène théâtrale dans laquelle les pièces de production industrielle de LucePlan sont composées en une symphonie harmonieuse et montrent l'héritage culturel que le petit luminaire fonctionnel renferme en lui.

Paolo Rizzatto a donné des cours et des conférences dans divers instituts universitaires (Columbia University New York, Milan Polytechnic, Cranbrook Center Detroit, Washington University Saint Louis, Architecture Institute Moscow, University of Palermo, IUAV Venice). Et nombreux sont les prix qu'ils ont remportés, dont les plus importants sont : cinq prix Compasso d'Oro (l'applique D7 en 1981, le lampadaire Lola avec Alberto Meda en 1987, l'applique Metropoli avec Alberto Meda et Riccardo Sarfatti en 1995, la lampe de lecture MIX avec Alberto Meda en 2008, le lustre Hope avec Francisco Gomez Paz en 2011). Toutes les lampes ont été produites pour LucePlan) ; La Lampe d'Argent Sil, Paris (1988) ; La Lampe d'Or Sil, Paris (1990) ; Design Plus, (1992, 2006) ; Design Plus Ambiente, Francfort (1992) ; Product Award Lighting Fair, New York (1992) ; European Community Design Prize, Amsterdam (1994) ; Red Dot Award Design Innovations, Essen (1994, 2010) ; Industrie Forum Design Prize, Hanovre (1996) ; Good Design Award, Chicago (1999, 2010) ; Swiatlo, Varsovie (1999) ; Light of the Future Energy saving sources, Francfort (2006) ; Prize for Innovation Awards, Rome (2011). ... Plus ... moins

Produits design par Paolo Rizzatto

Enregistrer dans:
Résultats de la recherche visuelle