9

Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013

Un miroir ‘criant’ au caractère polyvalent

Lire en
français
15/02/2013 - Une visite de l'usine, un moodboard et de très nombreuses photos ont présidé à la création d'un miroir simple, réalisé dans trois coloris différents. De forme conique, il se démarque par un caractère étonnamment polyvalent. Cette dernière création du designer Jean-François d'Or a été baptisée EDVARD en l'honneur du peintre Edvard Munch. Présentée aujourd’hui à Maison & Objet, après le salon INTERIEUR 2012, elle vient étoffer la collection Reflect+ de Deknudt Mirrors, au côté de miroirs déjà conçus par d'autres grands designers belges.

Nom norvégien, design belge
Une forme conique, une base et un sommet rond… EDVARD évoque le pavillon d’un klaxon, d’un mégaphone. Comme si, fixé au mur, il cherchait à attirer l’attention sur lui, en amplifiant son « ciri ». Ce qui explique le choix du prénom de Munch, (EDVARD), en référence à son  célèbre tableau ‘Le Cri’. C’est pourtant une inspriation bien différente qui a initié le processus de création d’EDVARD.

EDVARD est en fait une création bruxelloise née dans le studio Loudordesign, le lieu de travail personnel du créateur Jean-François D’Or. Et l'endroit où, depuis des années déjà, il collectionne d'innombrables objets : depuis les vieux chapeaux et porte-manteaux jusqu'aux interrupteurs en passant par les blaireaux. “Ces objets peuvent paraître dénués de valeur. Mais je trouve qu'ils sont fascinants et source d'inspiration. Chacun d'eux peut initier un processus créatif.”

Armé d'un appareil photo, Jean-François D’Or a visité l'usine de Deknudt Mirrors Works. Il a fixé sur la pellicule les miroirs, ainsi que leur processus de production. Dans les environs de la Brick Lane à Londres, il a également immortalisé un reflet dans une porte d'entrée. Une belle image, à la perspective étrange, qui a elle aussi constitué un « input » pour le nouveau miroir. 'Il ne faut pas toujours respecter un certain 'cadre'. Et les miroirs non plus ne doivent pas nécessairement arborer une forme carrée ou rectangulaire plate.”

Un nouveau regard sur la réflexion
EDVARD est disponible en deux formats – grand et petit – et en plusieures couleurs : blanc et noir sobres et bleu. Chaque couleur RAL sur demande.  Il est frappant de constater à quel point le miroir s'intègre de différentes façons dans l'intérieur. Les deux formats peuvent parfaitement être accrochés au mur. Mais on peut également les poser sur le côté ou sur leur base. En fonction de la position, les miroirs et la réflexion en soi se présentent différemment. EDVARD est en quelque sorte un nomade, qui fait la navette entre différentes fonctions et qui permet à chaque fois de voir la réalité sous un autre angle.

Le grand format d'EDVARD peut être posé de côté sur le sol. Au centre d'un magasin de vêtements, dans une chambre à coucher, une salle de bains, à chaque fois, il présente une perspective surprenante avec, en arrière-plan, le plafond et une partie du mur.  En tant que spectateur, le regard est attiré vers le bas. On se sent plus grand, et comme prêt à entrer dans le miroir, en quelque sorte attiré au travers d'un entonnoir, vers un paysage surréaliste.

Mais cette position oblique est-elle pratique? Absolument ! Elle permet en effet de visualiser notre silhouette dans sa totalité, histoire d'affronter le monde 'véritable' en étant parfaitement sûr de soi. EDVARD peut également être posé à l'horizontale sur le sol, devenant ainsi une table d'appoint bien sympathique.

Le petit format d'EDVARD se sent partout à l'aise : sur la table, sur le dressoir ou sur le chevet. On peut le faire basculer, et obtenir ainsi un miroir de maquillage idéal, ou encore un miroir pour se raser. Le modèle compact est une valeur sûre. Un podium en quelque sorte… un accessoire à chérir, qui sert de support aux objets précieux, qui leur confère un éclat supplémentaire.

On peut aussi le poser à l'horizontale, et ainsi créer un socle pour des photos, des petits objets d'art ou d'autres éléments possédant une valeur émotionnelle, visibles en double exemplaires grâce au reflet ! A l'instar du grand miroir, le petit modèle se démarque par son côté pratique et surprenant : les fonctions et applications varient en effet au gré de sa position.
 


DEKNUDT MIRRORS sur ARCHIPRODUCTS
Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013 2

Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013 3

Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013 4

Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013 5

Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013 6

Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013 7

Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013 8

Deknudt Mirrors au salon MAISON & OBJET Paris 2013 9


Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Tumblr Partager sur Pinterest
Enregistrer dans:
Suivez-nous sur