11

'Réconcilier époque historique et contemporaine'

HI-MACS®: Réhabilitation de l'Office du Tourisme de la Plaza Mayor à Madrid

Lire en
français
22/09/2016 - Situé dans l'un des endroits les plus attractifs et emblématiques de Madrid, ce nouvel Office du Tourisme au cœur de la capitale espagnole ne se contente plus d'être un simple centre de renseignements pour touristes, mais devient un bâtiment à visiter à part entière, grâce au design novateur qui s'entremêle harmonieusement avec les caractéristiques historiques de l'espace.
La zone transformée dans le cadre du projet se trouve sur un seul niveau, qui occupe une partie du rez-de-chaussée du bâtiment connu sous le nom de Casa de la Panadería. Elle a pour fonction d'apporter des informations et de promouvoir la culture et les qualités touristiques de Madrid, tout en réservant un petit espace aux activités administratives ainsi qu'un élément audiovisuel au profit des visiteurs.
'Réconcilier époque historique et contemporaine' 2

Pour reprendre les termes de José Manuel Sanz, « en architecture, le plus important est ce que vous souhaitez transmettre, et d'utiliser les matériaux qui permettent de concrétiser cette vision. Dans ce cas-ci, la symbiose entre l'idée et le matériau a été manifeste, ce qui se voit de façon très claire dans le résultat du projet. » Il s'agit d'un projet exemplaire sur la manière dont HI-MACS® a été mis au service du projet et s'est révélé être le matériau idéal pour le mener à bien.
L'objectif principal étant de recouvrer la configuration originale du site, Jose Manuel Sanz et son équipe se sont chargés de moderniser le centre d'information, lui donnant une touche moderne et mettant les technologies les plus récentes au service des visiteurs. Pour ceci, le recours à HI-MACS® pour la majorité du mobilier offre un contraste parfait avec les matériaux existants, créant un espace avec une personnalité propre mais qui ne rompt pas avec son essence historique.
Les rénovations ont abouti après cinq mois de travaux et le bâtiment a rouvert ses portes au public en octobre 2015. Lors de la réhabilitation du rez-de-chaussée, des facteurs essentiels tels que la fluidité de l'espace ou la distribution des zones réservées au travail et aux visiteurs ont été pris en compte.
'Réconcilier époque historique et contemporaine' 3

Les espaces
La difficulté est née du fait que les offices du tourisme sont des centres d'information, avec une vocation de clarté et d'efficacité au service du public. C'est un aspect qui a été pris en compte tout au long du développement de ce projet de réaménagement.
L'espace est divisé en deux zones. La première, voûtée, correspond à l'ancienne boulangerie et la seconde était autrefois la cour de la maison. Pour Jose Manuel Sanz et son équipe, l'enjeu principal a été de préserver la configuration originelle de l'espace tout en libérant les piliers centraux afin de les rendre apparents. Bien que l'espace soit considéré dans son ensemble, avec une surface de 321 m2, il est découpé en plusieurs zones : une première pour l'accueil du grand public où les touristes visitant la ville peuvent obtenir des réponses à leurs questions, une seconde pour l'échange d'informations sur les restaurants, les musées, etc., et enfin un espace commercial où les visiteurs peuvent par exemple acheter des tickets de bus ou des places de théâtre ainsi que des souvenirs de la ville de Madrid.
Courant sur toute sa longueur et source de continuité, le bureau d'accueil en pierre acrylique HI-MACS® est l'élément qui unifie l'Office de Tourisme. Il a pour fonction de réunir la cour et l'espace voûté, permettant aux visiteurs de comprendre qu'ils seront accueillis tout au long du comptoir.
À l'arrière des bureaux, le comptoir joint les deux espaces là où se trouvait l'ancienne cour. On y trouve la zone audiovisuelle qui abrite le dispositif technologique du centre. L'objectif est d'attirer les visiteurs vers cette information, de façon à ce que l'ensemble du lieu fonctionne de façon harmonieuse pour le public.
'Réconcilier époque historique et contemporaine' 4

Le comptoir, protagoniste du projet
Le comptoir est sinueux et s'enroule autour des colonnes, s'adaptant à la distribution originale de l'espace d'un côté comme de l'autre en direction du mur, afin de créer des zones de service pour le public, englobant ainsi l'espace central où les visiteurs se déplacent. Le public peut de cette manière aller à n'importe quel point du bureau rapidement, en établissant une relation amicale. Par ailleurs, l'utilisation d'un bureau continu en augmente considérablement l'accessibilité, puisqu'il présente ainsi différentes hauteurs pouvant accommoder les personnes debout, assises ou en fauteuil roulant.
Pour l'architecte José Manuel Sanz, le comptoir joue un rôle précis : « cette possibilité de créer un élément unique pouvant être lu comme une pièce continue est précisément ce qui nous a intéressés. C’est pourquoi nous avons créé un ensemble prolongé et des méandres à travers l'espace, reliant les différentes zones de l'office du tourisme ».
HI-MACS®, grâce à ses propriétés de thermoformage et de joints invisibles, a parfaitement répondu à ces exigences. La pierre acrylique a rendu possible un mobilier fabriqué en plusieurs composants, mais qui semble être fait d'une seule pièce une fois assemblé. De plus, l'épaisseur du matériau lui donne une transparence remarquable qui permet au comptoir d'être rétroéclairé afin d'en faire un élément particulièrement attractif, léger par comparaison avec le sol en granit. Le matériau fait la preuve de toute sa polyvalence dans le banc, qui est intégré au comptoir lui-même. La pierre acrylique a également servi, entre autres, pour les tables d'information renfermant les ordinateurs ou les tablettes, pour certains des piédestaux et pour les fauteuils inclinés destinés au confort des utilisateurs.
S'agissant d'un espace public en contact permanent avec les visiteurs, la durabilité et la résistance du matériau étaient également des points-clés. HI-MACS® dispose d'une durée de vie exceptionnelle et possède une résistance extrême à l'usure et aux rayures. Par ailleurs, sa surface non poreuse le rend totalement hygiénique et facile à nettoyer.
'Réconcilier époque historique et contemporaine' 5

Des matériaux au service des idées
Tous les matériaux utilisés devaient respecter la nature historique du site, autoriser des designs simples et préserver à la fois les voûtes et l'unité du patio. Ce bureau d'accueil en HI-MACS®, qui représente la touche de modernité du projet, contribue à combler le contraste entre le moderne et l'antique. Il faut noter qu'outre les possibilités offertes par le matériau, la manière dont il est manipulé est également essentielle. Dans le cas présent, le travail de l'atelier de menuiserie Maderama a été primordial pour obtenir une finition parfaite.
« Nous souhaitions placer les matériaux au cœur de notre propos. HI-MACS® nous a offert les qualités parfaites que nous recherchions et qui nous ont permis de concrétiser exactement ce que nous avions dessiné : un comptoir sinueux capable d'évoluer aussi bien à l'horizontale qu'à la verticale », explique José Manuel Sanz.
Conformément au postulat original du projet, presque tous les matériaux d'origine ont été utilisés. Le granit est le plan de référence, omniprésent autour de la Plaza Mayor, et s'étend depuis la porte vers l'intérieur. De cette façon, nous suggérons un espace public qui se déroule vers l'intérieur, jusqu'à un espace d'information appartenant à la place elle-même. Ce granit qui recouvre tout le niveau cache un système de chauffage et de climatisation (à base d'eau à basse température) et est équipé d'un dispositif de signalisation LED qui fait apparaître les chemins piétonniers. Pour les murs et les plafonds, les matériaux existants ont été utilisés afin de rester fidèle à l'original. Les voûtes, constituées d'arches en briques scellées par un enduit de plâtre, ont été conservées. Tous les éléments fusionnent en un même ton blanc afin d'harmoniser l'espace dans son ensemble.
Il a été nécessaire de modifier les équipements de climatisation et d'éclairage pour les faire disparaître à la vue, conférant ainsi toute son importance à l'espace rénové. Dans un espace ouvert, l'éclairage est essentiel pour sculpter les ambiances. Pour cette raison, dans le patio, un plafond en treillage filtre la lumière tombante, afin de réguler et définir à la fois la lumière naturelle et artificielle camouflée au-dessus. Cette dernière est produite par plusieurs rubans LED dans le plafond, fournissant un éclairage similaire quelle que soit l'heure du jour.
 
« L'histoire est toujours présente. Être fidèle à notre époque en adoptant une architecture contemporaine tout en rendant hommage à notre héritage, voilà ce qui nous a guidés », ainsi José Manuel Sanz résume-t-il sa philosophie professionnelle. Le projet de l'Office du Tourisme en a amplement fait la démonstration, avec HI-MACS® dans le rôle principal.

 
'Réconcilier époque historique et contemporaine' 6

'Réconcilier époque historique et contemporaine' 7

'Réconcilier époque historique et contemporaine' 8

'Réconcilier époque historique et contemporaine' 9

'Réconcilier époque historique et contemporaine' 10

'Réconcilier époque historique et contemporaine' 11


Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Tumblr Partager sur Pinterest
Enregistrer dans:
Suivez-nous sur