Fours à vapeur

Pour une cuisson des aliments savoureuse mais saine, rien de mieux qu’un four à vapeur. Il s’agit d’un électroménager indispensable pour cuire rapidement et efficacement un grand nombre de plats, et les bénéfices de la cuisson vapeur pour un style de vie sain sont désormais bien connus de tous. Mais comment fonctionne un four à vapeur ? Lorsque l’eau est contenue dans des réservoirs latéraux, le four à vapeur ne nécessite aucune installation particulière, mais il est aussi possible de le raccorder directement à l’arrivée/évacuation de l’eau. La vapeur est générée par une petite chaudière qui doit être régulièrement nettoyée et décalcifiée. Les fours à vapeur ne nécessitent aucun système de sécurité, l’important étant que la porte soit dotée de verres hypothermiques qui renvoient la chaleur vers l’intérieur. Les fours qui permettent de cuire à la vapeur peuvent avoir deux types de fonctionnement : les modèles qui emploient l’eau, pulvérisée par de petites buses, à l’intérieur des éléments chauffants de la cavité du four, puis la vapeur est vaporisée uniformément à l’intérieur du four, et les modèles qui permettent d’exploiter uniquement la vapeur, produite par un générateur autonome à l’extérieur de la cavité de cuisson. Les premiers modèles de four sont employés pour la cuisson d’aliments qui nécessitent une température qui dépasse les 100°C ; les seconds, en revanche, sont particulièrement indiqués pour la cuisson d’aliments tels que les pommes de terre, les viandes, les pâtisseries ou les légumes à feuilles car, dans ce cas, il est possible de régler la température de la vapeur.

Fonctionnalités des fours à vapeur

Il existe principalement deux types de fours à vapeur : les modèles totalement à vapeur (qui ne proposent que ce mode de cuisson) et les modèles de fours à vapeur combinés (définis également comme des fours multifonctions) qui allient la méthode traditionnelle thermo-ventilée (à air chaud) à celle à vapeur pour transmettre la chaleur aux aliments. Dans le premier cas, l’eau est envoyée sur une pierre brûlante placée dans la cavité de cuisson qui la vaporise. Dans le second, il est possible de choisir la meilleure option de cuisson entre les deux ou bien une combinaison des deux, selon le plat qui doit être cuit et le résultat final que l’on souhaite obtenir. D’où sort la vapeur ? Dans la plupart des cas, le four dispose d’un réservoir, positionné généralement le long des parois latérales, qui doit être rempli avant l’utilisation. En allumant l’appareil, une petite chaudière interne s’active et chauffe l’eau pour ensuite la « vaporiser » dans la cavité à travers un ventilateur, cuisant ainsi de manière uniforme et constante les aliments placés à l’intérieur. Dans d’autres modèles, l’eau est prise directement de l’installation hydraulique de la cuisine.

Types et modèles : les fours à vapeur encastrables

Né pour la cuisson professionnelle, le four à vapeur permet de faire recirculer l’air du four thermo-ventilé, mais aussi de cuire les aliments en utilisant la vapeur aqueuse, tout en conservant, dans tous les cas et pour tous les modèles, la possibilité de passer d’un système de cuisson à l’autre. Il existe sur le marché différents types de fours à vapeur au design polyvalent : le plus recherché est certainement celui des fours à vapeur encastrables, qui permet d’insérer l’électroménager directement dans la structure de la cuisine. Les fours à vapeur encastrables, appelés également fours combinés ou combisteam, sont un type spécial de fours électriques qui offre la possibilité de réaliser des recettes avec cuisson vapeur et en même temps de calculer avec précision la température de cuisson grâce aux résistances électriques. Parfaits pour les amateurs de cuisine à la fois saine et savoureuse, ce type de fours à vapeur associe souvent les caractéristiques du four à pyrolyse. Parmi les modèles les plus récents, il existe aussi des fours à vapeur avec commande électronique et écran tactile, alors que les matériaux les plus utilisés sont l’acier inox et le verre.

Températures et avantages du four à vapeur

Le four à vapeur est un bon allié pour mener un style de vie sain, sans pour autant renoncer au goût. Les températures atteintes sont différentes et varient selon la fonction utilisée. En effet, si l'on privilégie la cuisson uniquement à la vapeur, les degrés peuvent aller de 30° à 100°/120°C, alors qu’en combinant les méthodes de cuisson, c’est à dire celle à vapeur et celle thermo-ventilée, les températures peuvent atteindre jusqu’à 250°C. Dans tous les cas, il est toujours possible de régler la température de cuisson du four à vapeur, en la personnalisant selon les aliments à cuire. L'introduction du four à vapeur, combiné aux autres technologies, garantit également une économie de temps et d’énergie, de l’ordre de 15-20% en moins par rapport à la cuisson classique. La grande nouveauté de ces modèles tient aussi au fait qu'ils disposent du système dit à pyrolyse, c’est à dire un mécanisme autonettoyant. Grâce à la pyrolyse, le four à vapeur atteint des températures élevées qui permettent de carboniser la saleté et les restes de nourritures présents à l’intérieur du four. De cette manière, il n’est pas nécessaire d’utiliser de détergents et l’entretien, qu'il suffit de commander sur l’écran, est simple et rapide. ... Plus ... less
Filtrer

Trier par

Enregistrer dans:
Suivez-nous sur