107 Saunas

Le sauna a une histoire presque millénaire. Les premiers saunas ont vu le jour en Finlande en 1100 environ, comme de simples trous dans le sol dotés à l’intérieur de tas de pierres faisant office de cheminée (« Ground sauna »), mais les effets bénéfiques du bain de vapeur étaient déjà connus des Égyptiens, des Romains, ainsi que des peuples du Moyen-Orient. Le sauna de fumée (« Savusaune »), né de l’évolution du ground sauna et utilisé jusqu’au début du XXe siècle, prévoyait la présence d’un four rudimentaire qui produisait d’abondantes émanations avec un effet antibactérien. Au XXe siècle, le système de réchauffement des saunas évolue, grâce à l’introduction d’un cône en métal pour éloigner les fumées, alors que dès les années 30, on commence à breveter les premiers modèles de saunas électriques, qui se diffusent en Europe et aux États-Unis juste après la guerre. Connu pour ses propriétés dépuratives, le sauna est particulièrement apprécié pour ses effets bénéfiques sur l’équilibre psycho-physique qui détend à la fois l’esprit et le corps tout en facilitant le sommeil.
« Le sauna ... est l’apothéose de toutes les expériences : Purgatoire et Paradis ; terre et feu ; feu et eau ; péché et pardon. » [Constance Malleson]

Comment fonctionne le sauna ?

Le sauna est un bain de vapeur sèche. Contrairement au hammam (bain de vapeur humide), le sauna est caractérisé par une chaleur forte et sèche qui fait évaporer la transpiration de la peau. On ne peut y rester que 10-15 minutes à la fois. Le sauna est extrêmement utile pour réduire l’anxiété et le stress quotidiens, pour récupérer rapidement de traumatismes musculaires grâce aux effets décontractants sur la musculature et pour l’augmentation des défenses immunitaires. De plus, le sauna désintoxique et nettoie l’épiderme en profondeur, rendant ainsi la peau plus lumineuse. Contrairement à ce que l’on peut penser, le sauna ne fait pas maigrir car il favorise l’élimination de liquides et non du poids, mais il contribue à améliorer les imperfections de la cellulite. Étant donné ses importantes conditions environnementales, le sauna doit cependant être utilisé avec modération et toujours sous contrôle médical. La perte brusque d’une grande quantité de liquides et de sels minéraux, causée par la sudation abondante dans le sauna, peut provoquer une diminution du volume du sang qui circule (choc hypovolémique). Le sauna est donc contre-indiqué pour les personnes hypotendues ou hypertendues, avec des problèmes cardiaques ou de circulation, avec de la fièvre ou durant le cycle menstruel ou pendant la grossesse.

Différence entre sauna et bain turc

Apparemment similaires, le sauna et le hammam diffèrent de par une série d’éléments qui font pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Tout d’abord, il faut remonter à l’origine du produit et à sa provenance : le bain turc est né dans le sud de la Méditerranée alors que le sauna est finlandais par excellence. Une autre différence substantielle tient au matériau utilisé pour leur réalisation : on trouve habituellement des saunas en bois alors que les bains turcs sont en pierre ou en marbre, en raison des températures internes et de l’humidité libérée par la chaleur. 
Les deux disposent généralement d’assises placées à différentes hauteurs selon la température que l'on souhaite atteindre : dans le sauna, la température au premier niveau est de 50°C, au milieu à 75°C alors que la température du siège le plus haut peut atteindre 85°C. Dans le bain turc, la différence thermique est nettement inférieure et varie de 20/25°C dans les zones basses à 40/45°C dans les zones hautes.
Le sauna étant un endroit sec et sans humidité, on positionne à l’intérieur un poêle avec des pierres laviques qui, chauffées, contribuent à la diffusion de la chaleur mais qui surtout, mouillées, offrent une sensation d’humidité souhaitable et désirée dans une pièce qui peut atteindre 90°C. Une chose est sûre : au-delà des différences, dans les deux cas (qu’il s’agisse du sauna ou du bain turc), les bénéfices sur la peau, le système lymphatique, la pression sanguine par le biais de la vasodilatation ou l’élimination de toxines et graisses en trop, sont garantis.

Saunas : différents modèles pour différents résultats

On peut aujourd’hui bénéficier des bienfaits des saunas même chez soi, avec des coûts relativement accessibles. Mais comment choisir le sauna le plus adapté ? Le modèle traditionnel est le sauna finlandais, une cabine équipée entièrement en bois avec un jet d'air chaud et sec, avec des températures comprises entre 75°C et 100°C. Pour chauffer le sauna, on utilise des poêles électriques ou à bois, dans lesquels on place des pierres sombres, lourdes et de grandes dimensions, capables d’emmagasiner le plus d’énergie thermique possible. L’intérieur du sauna est équipé de bancs en bois et d’un seau d’eau à verser sur les pierres chaudes avec une louche, pour produire la vapeur. Pour qu'un sauna soit efficace, deux ou trois passages sont nécessaires, respectivement de 5, 10 et 15 minutes. À la sortie du sauna, une douche avec de l’eau à température ambiante et un jet doux est utile pour faire redescendre la température corporelle à un niveau normal, alors que le repos allongé augmente les bénéfices du traitement : détente et libération d’endorphines, les hormones du bien-être. Sinon, en-dehors des saunas finlandais, il existe des saunas à infrarouges, mieux définis comme des cabines à infrarouges. Les cabines à infrarouges agissent différemment des saunas car la chaleur sèche est obtenue par un faisceau de rayons à infrarouges similaires à ceux de la lumière du soleil. Les rayons infrarouges, invisibles à l’œil humain, produisent une chaleur qui pénètre les tissus jusqu’à 4 cm de profondeur, en augmentant la température corporelle et en favorisant la sudation. Pour contraster l’augmentation de la température, le corps réagit en augmentant les battements cardiaques et en augmentant le flux sanguin à travers le cœur. Par conséquent, l’effet passif des IR permet de renforcer le système cardiovasculaire des personnes avec des difficultés de mouvement et sujettes à des pathologies de type non inflammatoire, comme l’arthrose, la sciatique et les rhumatismes. Par rapport à un sauna traditionnel, une cabine à infrarouges agit à des températures maximales de l’ordre de 50-60°C et est donc plus adaptée aux personnes présentant des pathologies cardiovasculaires pour lesquelles le sauna finlandais est déconseillé. Comme elle ne génère pas d’humidité et que seul un branchement à une prise électrique suffit, il est possible de placer une cabine à infrarouges facilement dans n’importe-quelle pièce. 

Vous recherchez un sauna qui sorte du lot ?

Si vous souhaitez enrichir l’expérience du sauna avec les principes de la médecine holistique, essayez un sauna aux herbes, un traitement à des températures plus basses (50°C) qui s’appuie sur les bienfaits de l’aromathérapie. L’eau est versée sur un bouquet d’herbes médicinales sur un poêle à rayons infrarouges. Les herbes médicinales libèrent une vapeur parfumée et des huiles essentielles utiles pour la respiration. Semblable au sauna avec des herbes, le sauna pour aromathérapie est doté d’un goutte à goutte placé sur les pierres du poêle pour libérer les huiles essentielles avec la vapeur produite. En effet, dans les lieux comme le sauna, les essences balsamiques sont très importantes, car elles sont capables de produire des émotions agréables, stimulantes ou relaxantes à travers l’odorat. De plus, les essences balsamiques comme le pin et l’eucalyptus sont particulièrement utiles pour améliorer la respiration, alors que la menthe poivrée et le romarin ont des propriétés antiseptiques. On peut aussi choisir un sauna pour chromothérapie, doté de lampes intégrées de différentes couleurs, pouvant être combinées en modalité RGB.
Chaque couleur a sa propre longueur et fréquence d’onde capable d’influencer le système limbique, en créant un équilibre et une harmonie ; voilà pourquoi les couleurs sont employées depuis l’antiquité pour soigner le bien-être psycho-physique. Choisissez le sauna qui vous convient le mieux sur Archiproducts ! ... Plus ... less
Filtrer
Enregistrer
Sauna S1 | Sauna
KLAFS

S1 - Sauna

Trier par

Enregistrer dans:
Suivez-nous sur